Nous accompagnons Archinisis et Digitale Welt Hunziker!

Nous avons le plaisir de soutenir deux nouvelles start-up depuis l’incubateur Nord à Morat

Archinisis: Fondée par le Singinois Benedikt Fasel, la start-up Archinisis est une spin-off de l’EPFL active dans l’analyse des mouvements et de la performance des sportifs d’élite. Elle a développé un petit capteur de la taille d’une clé de voiture qui se fixe sur l’équipement ou directement sur le corps de l’athlète. Un skieur de fond peut par exemple l’utiliser pour mesurer sa vitesse, sa cadence et l’amplitude de ses mouvements. Les données sont traitées en temps réel par un logiciel et mises immédiatement à disposition du sportif et de son entraîneur. Le capteur peut également être synchronisé avec une caméra qui filme l’entraînement. Les données récoltées peuvent alors être affichées en direct sur l’image sous forme d’infographies.

www.archinisis.ch

Digitale Welt Hunziker: Digitalisation. Ce terme est aujourd’hui sur toutes les lèvres, notamment celles du Conseil d’Etat fribourgeois qui a placé la révolution numérique au centre de sa législature. Mais pour beaucoup d’entreprises, la digitalisation reste un concept flou, parfois même inquiétant. Aider celles-ci à faire le pas, telle est la vocation de la start-up fondée par le Moratois Christof Hunziker. Ce spécialiste en informatique de gestion développe des solutions sur-mesure pour tout type et toute taille d’entreprise. Il peut ainsi créer les outils digitaux qui permettrons par exemple à une PME d’optimiser son modèle d’affaire ou à un coiffeur de passer à un système de réservations en ligne. En plus de développer les solutions, Christof Hunziker accompagne et conseille les entreprises dans leur tournant numérique.

www.digitalewelt.ch

Quatre nouveaux membres nous soutiennent

Nous avons le plaisir de compter quatre nouveaux membres parmi notre réseau de soutien à l’innovation fribourgeoise: Effort Fribourg, Atimo, Plus Sept et Seed Up

Effort Fribourg SA soutient l’essor économique de la Ville de Fribourg. Grâce à sa capacité à aider financièrement les entreprises, elle encourage la création et le développement de l’esprit d’entreprise dans la capitale cantonale.

www.effort-fribourg.ch

Atimo Ressources Humaines SA est depuis plus de 30 ans au service des personnes en recherche d’emploi et des entreprises en quête de nouveaux collaborateurs dans le canton de Fribourg. Parmi ses prestations, on trouve notamment du conseil, du coaching et une offre de recrutement à la carte.

www.atimo.ch

Plus Sept Consulting SA est spécialiste de la vente. Son équipe propose notamment des formations orientées pratique sur comment réussir ses ventes, des ateliers de leadership et du coaching personnalisé avec accompagnement sur le terrain.

www.plussept.com

Seed Up est la start-up juridique des start-up suisses. Elle conseille les nouvelles entreprises en matière de droit, les accompagne dans leurs démarches et leur met à disposition une panoplie de documents juridiques pour leur faciliter la vie.

www.seedup.ch

Bilan 2017 : l’entrepreneuriat a la cote à Fribourg !

De plus en plus de personnes souhaitent lancer leur propre entreprise dans le canton de Fribourg. C’est le constat réjouissant de Fri Up pour l’année 2017

L’année dernière a été particulièrement productive pour les coaches de Fri Up. Ces derniers ont accueilli 203 personnes pour un premier entretien de conseil, soit 43 % de plus qu’en 2016. Ce soutien a favorisé la création de 41 nouvelles entreprises. L’entrepreneuriat a le vent en poupe à Fribourg et la tendance ne semble pas s’inverser en 2018. Fin mai, Fri Up a déjà analysé plus de 150 projets et s’attend à passer la barre des 300 d’ici la fin de l’année.

Côté innovation, les start-up fribourgeoises n’ont pas été pas en reste. En 2017, 11 nouvelles entreprises ont intégré le programme d’accompagnement de Fri Up, portant à 22 le nombre de start-up actuellement soutenues dans le canton. Depuis le 1er juillet 2017, six projets ont en outre obtenu du soutien financier pour un montant total de 720’000 francs. Ces prêts à taux ont été octroyés en partenariat avec la fondation Seed Capital Fribourg.

Fort de ce succès, Fri Up souhaite aujourd’hui devenir un acteur de référence dans l’écosystème d’innovation suisse. Le but : offrir une visibilité accrue aux start-up fribourgeoises et promouvoir l’attractivité du canton pour les entreprises innovantes. Un premier pas a déjà été fait en ce sens : Fri Up prend activement part à la réalisation de l’Agri & Co Challenge lancé en mars dernier par l’Etat de Fribourg. A l’issue de ce concours international, les start-ups lauréates qui viendront s’installer sur le site d’innovation de St-Aubin seront accompagnées par l’équipe de Fri Up.

Mobbot remporte le Prix Isabelle Musy

Agnès Petit, fondatrice de la start-up fribourgeoise Mobbot, vient de remporter le Prix Isabelle Musy 2018 grâce à sa technologie innovante d’impression en 3D de béton. 

Tous les deux ans, le Prix Isabelle Musy de l’EPFL récompense une entrepreneuse de Suisse latine active dans le domaine des sciences et des technologies. A la clé, un chèque de 50’000 francs pour soutenir la lauréate dans la concrétisation de son projet.

Agnès Petit, fondatrice de la start-up Mobbot, a convaincu le jury grâce à sa technologie novatrice permettant d’imprimer en 3D toute sorte d’éléments en béton. Par exemple, lors de la réfection d’une route, un robot mobile muni de la technologie Mobbot peut imprimer les éléments à remplacer directement sur place. Chaque pièce est créée sur mesure, ce qui réduit considérablement la durée et le coût des travaux. Cette capacité d’imprimer à la chaîne des éléments en béton personnalisés ouvre également de nombreuses perspectives en matière d’architecture.

Depuis le 1er mars, plusieurs acteurs du site de blueFACTORY favorisent le développement de Mobbot. Agnès Petit bénéficie d’un accompagnement personnalisé de Fri Up, d’infrastructures adaptées mises à disposition par blueFACTORY et d’un contact rapproché avec les centres de compétence établis sur le site, tels que le smart living lab. La start-up a également obtenu un prêt à taux zéro de 150’000 francs de la fondation Seed Capital Fribourg pour financer la suite de ses activités.

www.mobbot.ch

Nous sommes devenus supporter de Startupticker.ch

En 2016, Fri Up a revu sa stratégie pour se dédier entièrement au soutien de l’entrepreneuriat et des start-up dans le canton de Fribourg.  Dans la continuité de cette nouvelle approche, nous souhaitons aujourd’hui nous ancrer davantage dans l’écosystème d’innovation suisse. Le but est double : offrir une plus grande visibilité aux start-up que nous accompagnons et attirer des projets innovants à Fribourg.

C’est pourquoi nous avons choisi de devenir supporter officiel de la plateforme d’information en ligne Startupticker.ch. Son équipe couvre quotidiennement l’actualité entrepreneuriale et met notamment en avant les activités et accomplissements des jeunes entreprises en démarrage. Dorénavant, les start-up fribourgeoises que nous accompagnons vont bénéficier d’une visibilité accrue, leur donnant toutes les chances d’attirer l’attention d’investisseurs et de partenaires potentiels.

28 mars: café scientifique spécial start-up

Lancer une start-up à Fribourg, bonne ou mauvaise idée ? Quelle est l’attractivité de la capitale cantonale pour les nouvelles entreprises ? Et que fait-on pour les aider à s’épanouir ?

« Start-Up Fribourg – pépinière ou coquille vide », telle est la thématique du prochain Café scientifique organisé par l’université de Fribourg. Nous en sommes les invités aux côtés d’Olivier Curty, directeur de l’Economie du canton de Fribourg, et d’Emmanuelle Fauchart, professeure en entrepreneuriat.

Venez, écoutez et participez vos expériences depuis le public !

Quand: mercredi 28 mars 2018, dès 18h

Où: Nouveau Monde, Esplanade de l’Ancienne Gare 3, 1700 Fribourg

Entrée libre et apéro à la fin !

Plus d’informations:  http://events.unifr.ch/cafes-scientifiques/fr/

 

Nous accompagnons NanoLockin !

Toute première start-up issue de l’Institut Adolphe Merkle, NanoLockin a développé un instrument novateur permettant de compter les nanoparticules.

Plus petites que des cellules vivantes, les nanoparticules sont présentes dans de nombreux produits tels que les cosmétiques, les aliments ou les vêtements. Un fabricant peut par exemple intégrer des nanoparticules d’argent dans un habit de sport pour y éliminer les bactéries. Il doit cependant procéder à des contrôles stricts : quelle est la concentration de nanoparticules dans les fibres ? Adhèrent-elles au tissu ou risquent-elles de se déposer sur la peau et créer des allergies ?

C’est là que l’instrument de mesure développé par NanoLockin entre en jeu. Grâce à une technologie spéciale, il stimule les nanoparticules jusqu’à ce qu’elles produisent une infime trace de chaleur. Une caméra infrarouge intégrée permet ensuite de les repérer, les compter et les observer. Cette méthode novatrice présente plusieurs avantages par rapport aux alternatives actuelles: elle n’endommage pas l’échantillon, est facile d’utilisation et coûte jusqu’à cinq fois moins cher.

Nous avons le plaisir d’accompagner NanoLockin dans plusieurs domaines, notamment dans l’établissement d’une stratégie commerciale. Son équipe bénéficie également d’un prêt à taux zéro de 150’000 francs octroyé par la fondation Seed Capital Fribourg. Ce soutien financier servira entre autres à finaliser les prototypes de NanoLockin.

www.nanolockin.com

Nous accompagnons la start-up Prezit !

Fri Up a le plaisir d’accompagner la start-up singinoise Prezit fondée par Alex Baechler. Son invention : une poubelle ménagère dotée d’un système de compression.

Terminé de plonger les doigts dans un sac à ordures plein à craquer pour gagner quelques centimètres de place. Grâce à Prezit, il suffit de fermer le couvercle de la poubelle et de monter sur ce dernier avec un pied. Les déchets sont écrasés avec le poids du corps entier puis comprimés durablement grâce à un système spécial. Plus hygiénique, ce procédé permet de tripler la quantité de détritus pouvant être contenus dans un sac de 35 litres conventionnel. De taille modeste, la poubelle Prezit peut-être posée à même le sol ou installée dans une armoire coulissante sous l’évier de la cuisine.

Pour financer la production de sa première série d’exemplaires, Alex Baechler a lancé une campagne Wemakeit début févier. Nous avons le plaisir d’accompagner le Singinois dans le lancement de sa start-up et de le soutenir dans divers domaines, tels que la planification de son développement, le marketing et la communication.

www.prezit.ch

Prezit sur Facebook

Nous accompagnons la start-up Go By Yourself !

Nous avons le plaisir d’accompagner l’équipe de Go By Yourself (GBY) depuis le 1er février.

Cette start-up conçoit des vélos électriques à trois roues – « trikes » en anglais – qui permettent aux personnes à mobilité réduite de circuler sur n’importe quel terrain. A cela s’ajoute une innovation majeure qui profite notamment aux personnes para-, tétra- ou hémiplégiques : actionné à la main, le trike entraîne aussi les jambes du cycliste grâce à un deuxième pédalier. Ainsi, la virée sportive devient simultanément une séance d’exercice thérapeutique en plein air.

Nous soutenons GBY notamment dans la création d’un réseau de partenaires et dans son lancement commercial. Premiers fruits de nos efforts, la start-up bénéficie d’ores et déjà d’un prêt à taux zéro de 100’000 francs octroyé par la fondation Seed Capital Fribourg. Cette somme pourra par exemple servir à financer la transformation du prototype de trike en version commercialisable.

Découvrez les trikes en action sur le site de GBY: www.gby.swiss

Notre nouveau site est en ligne

Découvrez dès à présent notre nouvelle page internet !

Lire la suite